S’y retrouver en #vélo en ville

116

BeeLine est à découvrir. Voici pourquoi.
http://road.cc/content/tech-news/171995-beeline-gps-compass-hits-%C2%A3140452-funding-kickstarter-day-go

Cette semaine je me suis rendu à Bruxelles en plein « LockDown ». Le vélo s’est avéré une alternative séduisante (malgré le petit crachin) pour aller de la gare à la Commission Européenne. Parmi les détails qui ont un peu dégradé mon expérience (et mis en retard) : le guidage sur un vélo.

Je dois vous dire que manier l’iPhone d’une main, contrôler la trajectoire de l’autre quand on est un cycliste très passable comme moi,, dans une ville qu’on ne connaît pas, ce n’est ni très efficace, ni très « safe », ni très agréable au final.

C’est là que le BeeLine entre en scène, et je trouve le concept de petit accessoire minimaliste assez bien vu. J’aimerais bien testé.
Vous avez jusqu’à aujourd’hui pour participer à la campagne KickStarter et en recevoir un !

Article précédentLa bunkerisation des gares TGV
Article suivantQuels espoirs pour la #COP21 ?
Ghislain Delabie est un professionnel confirmé de l’innovation de service dans le secteur des nouvelles mobilités, de la mobilité électrique et de la consommation collaborative. Il cultive une certaine passion pour la vie, les villes, le numérique et l'intérêt général. Il est actuellement bien occupé : cofondateur du Lab OuiShare x Chronos, mobility connector chez OuiShare, enseignant en école d'ingénieur. Le lien entre tout ceci ? Écrire en puisant dans toutes ces expériences, tous ces domaines, pou créer de nouvelles interactions, enrichir des projets et des pratiques.