Un petit rappel historique de la prise de conscience des enjeux climatiques. Pour bien démarrer la COP21.

Climat : cinquante ans de déni

Plus de 50 ans qu’on rame. Voire qu’on recule. C’est le cas dans les transports. Aucune baisse des émissions depuis 1990, pas de changement technologique, culturel ou comportemental majeur. On pourrait désespérer.

Il y a de nombreuses promesses technologiques. Il y a des mots politiques (parfois seulement) noyés dans des torrents de promesses, il y a enfin quelques belles utopies portées par des entrepreneurs et la société civile.

Et puis il y a ces pays gigantesques où l’on met les voitures à la route par milliers chaque jour, où les systèmes de transport sont quasi-inexistants. Ou les mêmes erreurs que les nôtres sont reproduites.

Article précédentS’y retrouver en #vélo en ville
Article suivantEncore un rapport sur le potentiel de l’#autopartage
Ghislain Delabie est un professionnel confirmé de l’innovation de service dans le secteur des nouvelles mobilités, de la mobilité électrique et de la consommation collaborative. Il cultive une certaine passion pour la vie, les villes, le numérique et l'intérêt général. Il est actuellement bien occupé : cofondateur du Lab OuiShare x Chronos, mobility connector chez OuiShare, enseignant en école d'ingénieur. Le lien entre tout ceci ? Écrire en puisant dans toutes ces expériences, tous ces domaines, pou créer de nouvelles interactions, enrichir des projets et des pratiques.